voyage-montagne

Mon weekend à la montagne

Habitant toute l’année en ville, je connais bien la routine quotidienne du métro, boulot, dodo. Ayant déménagé afin d’être sur mon lieu de travail, j’en viens parfois à regretter ma campagne d’origine. J’ai passé mon enfance à gambader dans les champs autour de la maison et y respirer l’air pur. Le cadre de vie était vraiment différent de celui auquel je suis confronté aujourd’hui. En effet, le stress, la pollution et l’individualisme sont omniprésents. C’est pourquoi, de temps en temps, je vais passer un week-end à la montagne afin de me retrouver face à la nature. Ce week-end me permet de m’évader du quotidien, mais aussi et surtout, me rappelle avec bonheur mes années d’enfance.

Le rituel à l’arrivée

Comme à mon habitude, la première chose que je fais quand j’arrive à destination en sortant de la voiture, c’est de réaliser un tour sur moi-même en regardant le ciel et de respirer très fort. C’est en quelque sorte une purification de tout mon système respiratoire. Cette coutume permet de faire comprendre à mon corps que les deux jours qui suivent vont lui faire le plus grand bien.
Rapidement je décharge mes quelques affaires dans le chalet dans lequel je vais passer une nuit calme et reposante. Le chalet est partagé avec d’autres personnes le temps du week-end. C’est aussi cette convivialité que je recherche lors de mes escapades. Je peux faire de nombreuses nouvelles rencontres avec des gens formidables.

La randonnée du samedi après-midi

Profitant de la douceur du temps et d’un soleil éclatant, je décide de partir en randonnée en ce samedi après-midi. Découvrir les nouveaux chemins menant à des panoramas fantastiques est l’une de mes passions. La beauté des paysages montagneux est exceptionnelle. La sensation que nous sommes vraiment tout petit à la vue de cette profondeur immense des montagnes. C’est donc après 25 kilomètres de marche, et le soir tombant que je rentre au chalet affamé et la tête remplie des musiques de ce compositeur, car j’ai passe une bonne partie du temps a l’écouter.

voyage-montagne-avis

La fondue au menu

Le samedi soir est le moment de convivialité par excellence. L’ensemble des locataires du gîte se retrouvent à la même table afin de partager une fondue digne de ce nom. Après l’effort le réconfort comme le dit ce bon vieux proverbe. Chacun raconte sa journée et la bonne humeur règne. Quelques bonnes bouteilles de vin sont ouvertes. Les discussions s’éterniseront pendant une bonne partie de la nuit. Et pourtant il va falloir se lever au petit matin.

Mon premier saut à l’élastique

C’est en ce dimanche matin que je vais effectuer mon premier saut à l’élastique. Je regrette un peu les quelques verres de vin en trop mais je ne peux plus trouver d’excuses. Mon saut se fera depuis un pont, une sorte d’aqueduc, situé entre deux flancs de collines.

Que de sensations lors de la chute. Une véritable dose d’adrénaline au sein de ce week-end.

L’après-midi va passer très vite, puisque qu’après avoir avalé un pique-nique savoureux, c’est une balade en VTT qui est au programme.

Il est déjà dimanche soir et il faut maintenant rentrer, regonfler à bloc pour une nouvelle semaine de travail